Améliorer la qualité de son bien-être avec le yoga nidra

Améliorer la qualité de son bien-être avec le yoga nidra

Yoga nidra : tout dépend d’une relaxation profonde

Si vous êtes un pratiquant expérimenté, vous n’êtes pas sans savoir que le yoga nidra est la forme la plus simple de yoga. Il ne demande aucun effort physique ni spirituel. Il vous suffit d’adopter la posture qui vous met le plus à l’aise. La position allongée sur le dos est pourtant fortement conseillée par les experts dans ce domaine. Elle rime avec le sens même de ce type de yoga : « yoga de sommeil ».

Yoga nidra : définition

Le yoga nidra est communément appelé « méthode de relaxation ». Vous pouvez la pratiquer dans une position allongée pour lâcher prise facilement. Ce n’est pas comme la méditation classique dont les résultats prennent du temps pour se mettre en évidence.

Le yoga nidra est une recherche de relaxation profonde. Les professeurs aident les exerçants à créer en eux-mêmes un espace de confiance. Cela doit déboucher sur le relâchement total. Pour ce faire, il faut adopter une position confortable. Cette dernière doit permettre de se concentrer progressivement sur les différentes parties du corps.

Cette pratique s’appelle « rotation de conscience ». Elle constitue la première étape du yoga nidra pour sentir une relaxation profonde. Ce qui fait qu’avec cette méthode, le pratiquant sera amené à se connecter avec lui-même au lieu de trop se projeter vers son extérieur.

En sanskrit, le mot nidra veut dire « sommeil », ce qui fait que le yoga nidra est également appelé « yoga de sommeil ». Cela revient à sa définition précédente : une forme de méditation et de relaxation, plus que le yoga postural. La position allongée sur le dos en est la mieux adaptée. Dans son sens original, elle s’appelle « posture de Savasana ». Cependant, cette posture n’est pas figée. Vous pouvez adopter celle qui vous met le plus à l’aise et vous permet de rester immobile confortablement.

Enfin, dans la posture que vous adoptez, vous serez invité par votre professeur à vous mettre immobile, les yeux fermés. Cela permettra à votre corps de se reposer totalement et à votre mental de se ralentir, ce qui conduit progressivement à une relaxation profonde. Dans cette forme de méditation, vous ne dormirez pas. Au contraire, si vous maintenez bien votre concentration, vous pourrez rester lucide, et ce, dans un état qui vous permettra de faire le « pratyara » ou retrait des sens.

Qui est-ce qui peut pratiquer le yoga nidra ?

Le yoga nidra permet en fait de contrebalancer toutes les excitations ressenties dans la vie quotidienne. C’est la raison pour laquelle les personnes fatiguées et stressées et qui souffrent de l’insomnie sont les plus sollicitées.

Aussi, d’autres experts dans ce domaine disent même que le yoga nidra aide les pratiquants à rééquilibrer leur système hormonal. Il se trouve, en sus, que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent pratiquer ce type de yoga. Outre la relaxation profonde, ce dernier permet de ralentir le flux de pensées. De plus, il peut être appliqué dans une entreprise pour faire face aux stress, et ce, dans n’importe quelle tenue. Les équipes ainsi accompagnées retrouveront leur motivation pour améliorer la qualité de leurs services.

Enfin, les personnes de toutes les tranches d’âge peuvent pratiquer le yoga nidra. Elles n’ont besoin d’aucun prérequis pour le faire. Il suffit d’être prêt à suivre les consignes données par les professeurs. Ce yoga du sommeil se présente en réalité dans sa forme la plus simple. Les pratiquants n’ont qu’à se détendre complètement pour en tirer des bienfaits importants.

Yoga nidra : son origine

Yoga nidra : son origine

Le yoga nidra est d’une part d’origine hindoue. Venant du terme sanskrit « Yoganidrā », il constitue une méthode visant à améliorer la qualité du sommeil. La mythologie hindoue le prouve. Elle rapporte que cette forme de yoga représente l’état constant de Vishnou endormie ou Naravana. Les exercices de rotation de conscience sur le corps, de visualisations et de respirations conduisent toujours au même résultat : relaxation profonde.

D’autre part, dans sa version indienne, le yoga nidra n’a rien à avoir avec l’amélioration de la qualité du sommeil. Originalement, il reste une simple pratique de contemplation, de méditation et de concentration. Ces différents exercices permettent aux pratiquants d’accéder de façon consciente au subconscient. Cela se réalise à travers la mise en œuvre du « sankalpa » ou « résolution personnelle ». C’est une sorte de pont qui conduit vers l’éveil de l’esprit et du corps.

Enfin, des ouvrages anciens, parus depuis des milliers d’années, ont déjà parlé du yoga nidra. Ce qui fait que son origine date de très loin de l’époque d’aujourd’hui. Il s’agit en effet d’une technique venant d’une tradition inspirée du yoga tantra. C’est Swami Sivananda qui l’a développée durant 12 ans pour obtenir sa version actuelle, en tant que yoga du sommeil.

Comment se déroule les séances de yoga nidra ?

Les séances du yoga nidra sont proposées en fonction du niveau des participants. Pour les débutants, leur professeur les invite à exécuter de simples postures de yoga doux. Celles-ci leur permettent d’entrer progressivement dans la pratique de la concentration, la contemplation et la relaxation. Elles seront également suivies d’exercices d’inspirations.

Le professeur continue avec une autre étape qui consiste à inviter les participants à s’allonger sur le dos ou dans d’autres positions qui leur sont les plus confortables. Pour optimiser la concentration, les yeux seront à former et il faut faire de son mieux pour rester immobile. La posture idéale étant trouvée, la séance continue avec la répétition de son « sankalpa », et ce, mentalement. Il s’agit d’un mot sanskrit représentant le projet concret à réaliser dans le futur. Chaque invité sera invité à en trouver un et l’énoncer en une phrase courte, positive et précise.

Les exercices de relâchement de chaque partie du corps s’ensuivent. Les apprentis yogis doivent suivre une à une toutes leurs sensations corporelles. Cette démarche est à effectuer en toute conscience. Elle s’appelle même « rotation de conscience ». Le corps va automatiquement se détendre et l’esprit restera lucide.

Quels sont les bienfaits du yoga nidra ?

le yoga nigra est aussi appelé yoga du sommeil

Le yoga nidra est d’abord nécessaire pour bien dormir. Il permettra également aux pratiquants de profiter de bien d’autres avantages. Il est par exemple possible d’avoir une maîtrise de soi avec ce type de yoga. Vous pourrez même laisser les choses aller sans faire des efforts.

Vous aurez également la chance de réduire vos stress. Le yoga nidra vous permet de vous débarrasser de vos soucis quotidiens. Il constitue un allié idéal pour prendre du recul si besoin est. Cela vous aidera à donner du sens à tout ce qui se passe dans votre vie.

Aussi, vous pourrez bien gérer vos émotions. Cette forme de yoga favorise la maîtrise de soi face aux différentes situations inconfortables. Elle vous donnera les moyens de vous retenir et d’anticiper tout ce qui peut vous rendre malheureux.

De plus, vous pourrez renforcer vos défenses face aux différentes maladies. Le sommeil optimise le bon fonctionnement du système immunitaire. La pratique de ce yoga vous permettra de bien dormir et, de ce fait, rester en bonne santé.

En résumé, en tant que moyen de vous connecter davantage avec vous-même, le yoga nidra conduit à une profonde connaissance de soi. Il est très utile pour votre développement personnel. Pour bien profiter de tous les avantages qui en découlent, suivez les instructions données par votre professeur. N’hésitez pas à lui demander quelques précisions si vous avez des problèmes particuliers sur la pratique du yoga nidra.