Ce que vous devez savoir avant de pratiquer le yoga ashanti

pratiquer le yoga ashanti

Tout savoir sur le yoga Ashanti

Figurant parmi les formes traditionnelles de yoga, l’ashanti yoga est une activité physique dynamique.  Plus connue sous le nom de yoga Ashtanga, cette discipline s’appuie sur l’énergie et la force du corps.  Reposant sur l’autodiscipline, la méditation, la concentration et l’énergie corporelle, le yoga ashanti possède de nombreux bienfaits sur le corps. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le yoga ashanti.

Qu’est ce que le yoga ashanti ?

Le yoga Ashantiou Ashtanga signifie 8 membres. Le mot Ashtanga vient du sanscrit « ashtau » qui signifie 8 et « anga » qui veut dire membres. La discipline sportive et spirituelle repose sur 8 pratiques essentielles. Concrètement, le yoga ashanti fait appel à plusieurs postures accompagnées d’étirements, de contractions et de synchronisation de mouvements. Ces techniques visent à donner de l’énergie, de la force, mais aussi du souffle vital au corps.

Le yoga ashanti se distingue des autres formes de yogas traditionnels par les postures qui s’enchaînent en fonction de séries déjà prédéterminées. Au fur et à mesure, les postures commencent à être plus difficiles. Il est donc important de maitriser une posture avant de passer à une autre, car chacune est liée.

La pratique du yoga ashanti permet d’ouvrir l’esprit, mais aussi d’apaiser le mental. Il permet aussi de revitaliser le corps afin qu’il puisse déployer son potentiel spirituel pour atteindre le nirvana. Le yoga Ashtanga propose de nombreux bienfaits sur le corps et se réalise dans la plus grande patience.

Origine et histoire du yoga ashanti

Aussi appelée yoga Ashtanga, cette pratique trouve son origine en Inde entre 500 et 1500 avant JC. Un texte écrit par Vamana Rish présentait des figures de yoga dont des postures en séries.  Vers 1927, le texte a été découvert par Sri Trumalai Krishnamacharya dans une bibliothèque sise à Calcutta. Spécialiste du sanscrit ancien, Krishnamacharya étudie le texte et commença à l’enseigner à Pattabhi Jois alors que ce dernier n’avait que 12 ans.

Plus tard, Pattabhi conceptualise le yoga Ashtanga dans les livres de Yogas Sutras. Le livre énonce les techniques de cette pratique notamment la purification, l’attitude du corps, les techniques respiratoires et les pratiques posturales.

La pratique a été alors popularisée en occident 30 ans plus tard. Il est à noter que Krishnamacharya a également enseigné les bases du yoga ashanti à d’autres élèves tels que Sri K, Indra Devi et bien d’autres.

L’Ashtanga yoga est dérivé du Hatha Yoga, tout comme le Vinyasa Yoga. La pratique repose sur toute une philosophie impliquant le corps, l’esprit, le mental et la spiritualité.

Les principes de bases du yoga ashanti

Les bases du yoga ashanti

Le yoga Ashtanga repose sur 8 principes de base selon le recueil élaboré par Pattabhi dans le yoga-sutra. Ce texte fait référence à une philosophie de vie que tout apprenti et pratiquant de yoga doit être en mesure de suivre.

Le comportement (les yamas)

Les yamas concernent les comportements et les réactions avec autrui ou avec les choses qui vous entourent. Selon le yoga Ashtanga, les yamas consistent notamment à ne pas faire du mal à autrui, à être honnête, à ne pas voler, à être fidèle et à ne pas être avide. Le yama ashima qui est la première forme de yama consiste à ne pas faire du mal à autrui, ni à un animal. Ce qui implique un mode de vie végétarien, végétalien ou vegan. Celui qui aspire au yoga ashanti est donc végétarien.

L’autodiscipline (niyamas)

Le second principe ou le second membre du yoga ashanti concerne les règles que chaque individu doit suivre par lui-même. Les niyamas font référence à la propreté intérieure (propreté de l’âme), la propreté extérieure (la propreté du corps), le contentement et  l’acceptation des textes sacrées. Cette dernière implique une grande évolution spirituelle.  Vous devez alors vous abandonner complètement à Dieu.

Les postures corporelles (asanas)

Les postures dans le yoga Ashtanga ont pour but de dynamiser le corps, de le rendre plus souple et flexible. Chaque posture a pour objectif de nourrir le corps du souffle vital, de corriger l’équilibre, mais aussi de stabiliser le corps. Tout cela contribue à avoir la patience, mais aussi la confiance en soi. C’est un processus spirituel qui demande beaucoup de travail.

La respiration (pranayama)

La respiration inclut le souffle vital, le cycle de respiration, l’étirement et tout ce qui concerne le souffle. Cette pratique aide à purifier le corps et à se débarrasser de toutes les toxines physiques et mentales. La respiration doit se faire par le nez et la bouche et est en relation directe avec les émotions.

La maitrise des sens (pratyahara)

La maitrise des sens est indispensable dans la mesure où elle assure la stabilité intérieure. Pour cela, il faut maitriser son rythme respiratoire, son esprit et focaliser sa concentration sur le bien-être. La maitrise des sens élimine toutes les choses extérieures qui polluent le mental et la spiritualité.

La concentration (dharana)

Dans cet élément, vous devez focaliser votre concentration sur un objet extérieur, sur une onde, une vibration, mais aussi sur vous-même.

La méditation (dhyana)

Lorsque l’esprit se concentre, il entre dans l’état de méditation. Cet état consiste à cesser toutes les activités mentales. Votre esprit est libéré de toute pensée et vous ne pensez plus à rien.

L’illumination (Samadhi)

La dernière phase du yoga Ashtanga consiste à établir une alliance entre soi et l’absolu. Selon la philosophie bouddhiste, c’est la phase où on atteint le nirvana, l’état de la pleine conscience. Comme le bouddha qui s’est éveillé et devenu un être sage et illuminé.

Les bienfaits du yoga ashanti

Les bienfaits du yoga ashanti

Le yoga ashanti renferme de nombreux bienfaits sur la santé.  Il permet entre autres de :

  • Eliminer les toxines dans l’organisme : la pratique du yoga ashanti permet d’augmenter la température corporelle grâce à la transpiration. Cette transpiration permet d’éliminer les toxines dans le corps et dans la tête.
  • Renforcer les articulations du corps : les différentes postures sollicitées durant la pratique du yoga Ashtanga permettent de dynamiser le corps et de favoriser le bon fonctionnement des articulations. Les postures dynamiques aident à revitaliser le corps.
  • Augmenter l’endurance et la flexibilité du corps : les différentes postures aident également à renforcer l’endurance.  Elles contribuent à rendre le corps plus souple et plus flexible.
  • Réduire le stress, l’anxiété et la dépression : la pratique de la méditation et des exercices de respiration permettent de réduire le stress et l’anxiété. Le corps est libéré de toutes les tensions accumulées durant la journée. La pratique du yoga ashanti le soir permet de trouver un bon sommeil plus tard.
  • Perdre du poids : le yoga Ashtanga étant une forme de yoga dynamique, sa pratique permet de perdre du poids. De plus, il réduit le risque de diabète chez les enfants et les adolescents.
  • Équilibrer les doshas, en Ayurveda : les doshas sont les énergies vitales qui permettent d’avoir un équilibre et une harmonie entre le corps et l’esprit. Les doshas apportent la santé dans tous les plans.

Le yoga ashanti est une pratique de yoga traditionnel. A pratiquer  avec des professeurs ou à faire soi-même à la maison, le yoga Ashtanga demande une bonne maitrise des mouvements. Véritable discipline curative, cette pratique aide à avoir une meilleure santé physique, mais aussi mentale. Elle procure un bien-être indéniable tant au niveau physique que spirituel.